Maison de la Traduction en Nouvelle-Aquitaine
6e Festival Italissimo (Paris)

6e Festival Italissimo (Paris)

Divers lieux à Paris : Maison de la Poésie, Consulat d'Italie, Institut culturel italien…

du 1er au 4 juillet 2021

La sixième édition du Festival Italissimo vous invite à quatre jours pour célébrer les dialogues entre la culture italienne et française, avec masques mais en toute liberté !

Rencontres littéraires, expositions, films, atelier d'écriture et rencontre professionnelle sont au programme du festival. Signalons, entre autres :

Samedi 3 juillet | 11h30
« D'un mot à l'autre : un auteur et sa traductrice »
GIANFRANCO CALLIGARICH & LAURA BRIGNON
Rencontre animée par Francesca Isidori
Tarif : 5 € / Adhérents : 0 €
Il a fallu attendre près de quarante ans pour que le premier roman culte de Gianfranco Calligarich, paru en 1973 en Italie, soit traduit en français. Nul doute que ce décalage temporel sera évoqué. D’autant plus que le décalage est aussi celui du héros, un jeune homme inadapté à son temps, à sa société. Leo est milanais, installé à Rome depuis quelques années où il vit de menus travaux de rédaction. En cette fin des années 1960, il traîne dans la ville, fréquente les cercles mondains et ressent un ennui profond, une amertume viscérale. Une rencontre amoureuse éclaire son désenchantement – mais Ariana est volatile, tristement évanescente. Un texte magnétique, teinté d’une douce ironie, jamais désabusé, qui nous parvient grâce à la traduction de Laura Brignon.
Avec le soutien du Centro per il Libro e la Lettura.
À LIRE : Gianfranco Calligarich, Le Dernier Été en ville, traduit par Laura Brignon, Gallimard, 2021

Samedi 3 juillet | 15h30-17h30
BPI Centre Pompidou - 19, rue Beaubourg, 75004 Paris
« Écrire mode d'emploi »
Atelier d'écriture en français avec Vanni Santoni
Sur inscription uniquement : bernadette.vincent@bpi.fr
La Bpi propose un atelier d’écriture avec l’écrivain toscan Vanni Santoni, dont le livre Écrire mode d’emploi, à l’usage des auteurs en herbe et autres amoureux de la littérature vient de paraître chez Denoël (dans une traduction de Lise Chapuis).

Tout le programme, en ligne sur le site du festival, ici.