Maison de la Traduction en Nouvelle-Aquitaine
Lire à Limoges

Lire à Limoges

Esplanade du Champ-de-juillet et autres lieux* de la ville - 87000 Limoges

du 27 au 29 avril 2018

Les livres et les auteur-e-s seront à l’honneur à Limoges le dernier week-end d’avril avec le salon « Lire à Limoges ». Dans un programme foisonnant (300 auteurs invités, 90 rencontres…) quelques occasions d’élargir l’horizon avec des rencontres sur les langues, la francophonie, les voix de l’étranger.

Avec la participation d’écrivains tels que Dany Laferrière (président de l’édition 2018 de Lire à Limoges), Jean-Luc Raharimanana, Dov Lynch, Alexandre Najjar, Maïssa Bey, Irina Teodorescu et du grand italianiste et traducteur Jean-Noël Schifano.

Samedi 28 avril
14h - 15h L’Atelier (sous le chapiteau)

Celui qui ne connaît qu’une langue ne vit qu’une seule fois
Avec : Claude Hagège, Jean-Luc Raharimanana, Dov Lynch, Hubert Haddad, Lassaâd Metoui Animation : Jean-Claude Perrier

14h30 - 15h30 Opéra de Limoges
Grand entretien Dany Laferrière
Animation : Antoine Boussin
Dany Laferrière écrit son œuvre à la main en rêvant aux femmes, aux voyages, et aux convictions qui ont marqué sa vie mais surtout au destin qu’il dessinera. Président invité de Lire à Limoges, il racontera son parcours exceptionnel, son œuvre et révélera les secrets de fabrique de son tout premier roman dessiné Autoportrait de Paris avec chat.

15h30 - 16h30 Le Forum (sous le chapiteau)

Grand entretien Alexandre Najjar
Animation : Antoine Boussin
Alexandre Najjar, écrivain, avocat, directeur de L’Orient littéraire, ardent défenseur de la culture libanaise et de la francophonie, présente son nouveau récit, l’un
des plus personnels et émouvants : Mimosa. L’enfance, l’éducation, la transmission, la guerre du Liban et bien sûr l’amour sont au cœur de ce livre, où il revient sur la gure de sa mère alors qu’elle vit ses derniers jours.

16h30 - 17h30 Espace Simone-Veil
Francophonie, un mal commun ?
Avec : Maïssa Bey, François Noudelmann, Jean-Luc Raharimanana
L’auteur algérienne Maïssa Bey, l’écrivain malgache Jean-Luc Raharimanana et François Noudelmann, philosophe français qui a accompagné Édouard Glissant les dernières années de sa vie, se questionnent sur la notion de francophonie. Quelle place tient encore le français dans le paysage littéraire mondial ? Notre langue s’est-elle réellement débarrassée
de ses tentations dominatrices pour ouvrir la voie à une littérature-monde, qui accorderait autant d’importance aux frontières qu’à leurs traversées ? Une rencontre organisée en partenariat avec “Francophonies un bien commun, pôle francophone à Limoges“.

Dimanche 29 avril
14h30 - 15h30 La Causerie (sous le chapiteau)

La langue française comme une boussole
Avec : Alexandre Najjar, Jean-Noël Schifano, Irina Teodorescu Animation : Antoine Boussin
La langue française les a sauvés, libérés ou simplement inspirés. Issus des quatre coins du monde, ces écrivains et traducteurs échangent sur la langue française et sur l’énergie de l’exil.
Jean-Noël Schifano, a traduit de l’italien les romans d’Umberto Ecco (Le Nom de la rose, Baudolino, Le Pendule de Foucault, Le Cimetière de Prague…), Leonardo Sciascia, Italo Svevo, Elsa Morante, Elena Ferrante ; il est également auteur.

Entrée libre.
Renseignements : 05 55 45 61 65

Lieux :
* Esplanade du Champ-de-juillet - 87000 Limoges
* Opéra de Limoges - 48 rue Jean-Jaurès 87000 Limoges
* Espace Simone-Veil - 2 rue de la Providence 87000 Limoges