Maison de la Traduction en Nouvelle-Aquitaine

Au cœur des grandes solitudes

  • Auteur(s) :

    James Oliver Curwood
  • Traducteur(s) :

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Louis Postif
  • Date de publication :

    24 mai 2018
  • Genre :

    Roman
  • Nombre de pages :

    272 pages
  • Prix :

    19,00 €
« Des pionniers du Grand Nord canadien arrêtent un soir leur route sur une rive inhabitée du lac Supérieur, en un point où les eaux dessinent cinq doigts harmonieux. L'une des femmes du groupe dira, face à ce paysage enchanteur : "On dirait cinq doigts d'eau descendus vers la terre."

Et le nom de Cinq-Doigts restera à ce coin de terre du Wilderness, vaste territoire de la forêt primitive, domaine des animaux sauvages et de ceux qui les chassent.

À peine plus au nord, ce sont des immensités où règnent le froid, les aurores boréales, les tempêtes aux cris de légende, les bêtes et les outlaws. Tout un peuple bruit et se bat, se cache et s'entre-dévore sous l'ardente poussée des feuillages, entre les rochers nus ou dans les clairières printanières.

Tel est le tableau initial, celui des origines, au sein duquel une petite communauté d'émigrants, animée d'une volonté exceptionnelle, s'installe, s'active, travaille et prospère, au rythme des saisons, à l'abri des tumultes de la civilisation et du progrès.

Mais le paradis sur terre est une illusion. C'est là, au cœur des Grandes Solitudes déroutantes du Wilderness que Peter McRae, un adolescent fugitif dont le père est traqué par la police, vient à la fois rompre le charme trompeur qui imprègne Cinq-Doigts et réparer les erreurs des aînés. Car, ici comme ailleurs, la mort, la violence, l'injustice rôdent et corrodent les êtres humains.»

[4e de couverture]
Soyez le premier à poster un commentaire !