Maison de la Traduction en Nouvelle-Aquitaine
Il y avait un homme qui demeurait près du cimetière

Il y avait un homme qui demeurait près du cimetière


Voir sur le site de l'éditeur

Réserver dans une librairie indépendante

Il y avait un homme qui demeurait près du cimetière

  • Auteur(s) :

    Montague Rhodes James
  • Traducteur(s) :

    Traduit de l'anglais (GB) par Xavier Perret, Alain Dorémieux, Anne Baronian, Françoise Martenon et Roland Straghati
  • Éditeur :

    L'Éveilleur (Bordeaux, Gironde), coll. Aventurier
  • Date de publication :

    7 mars 2019
  • Genre :

    Nouvelles / Fantastique
  • Nombre de pages :

    244 pages
  • Prix :

    18,00 €
Contient aussi :
H.P. Lovecraft, Épouvante et surnaturel en littérature,
traduit de l'anglais (États-Unis) par Bernard Da Costa


« “Doté d'un pouvoir presque diabolique pour appeler l'horreur à pas feutrés à partir de la vie prosaïque de tous les jours, le Dr James est l'auteur d'une création fantastique de premier plan.
En inventant un nouveau type de fantôme, il s'est éloigné considérablement de la tradition gothique et de ses conventions : ainsi, là où les anciens fantômes étaient pâles et dignes, et perçus par la vue, le fantôme de James est maigre, taille naine, poilu, cauchemardesque, mou et répugnant, qu'on touche le plus souvent avant de le voir.


Lovecraft ne ménage pas ses compliments quand il évoque Montague Rhodes James, cet auteur anglais qui a marqué la littérature fantastique de son empreinte mais demeure inexplicablement méconnu de notre côté de la Manche.

Point d'héroïsme chez ses personnages, souvent de respectables chercheurs, collectionneurs ou curieux qui sont confrontés à des manifestations étranges que leur raison admet avec difficulté. Mais quand un fantôme a décidé de ne pas vous laisser en paix, jusqu'à quel point faut-il lutter ?

Abandonnez-vous au charme délicieux des histoires inquiétantes de James, ce sont des perfections du genre. »

[4e de couverture]
Soyez le premier à poster un commentaire !