Bourses et aides à la traduction du CNL


Partager l'article

Bourses et aides à la traduction du CNL

Date de réponse : 04/11/2020

Le Centre national du livre (CNL) attribue chaque année des aides à la traduction et aux traducteurs. Ces aides sont versées soit directement aux traducteurs, soit aux éditeurs qui publient de la littérature traduite.

Aides aux traducteurs :

  • Bourses de traduction des langues étrangères vers le français ou vers une des langues de France. Montant pouvant être attribué : 5 000 € ou 8 000 € bruts en fonction de l’ampleur du projet. Bourse destinée aux traducteurs ayant au moins un ouvrage déjà publié à compte d'éditeur et désireux de consacrer du temps à un projet individuel et personnel de traduction de grande ampleur à des fins de publication.
    Plus d'infos ICI.
  • Bourses de séjour pour les traducteurs du français vers les langues étrangères (traducteurs résidant hors de France). Montant pouvant être attribué : 2 000 € bruts par mois de séjour accordé, pouvant aller de un à trois mois.
    Plus d'infos ici.
  • Bourses de résidences (destinés aux auteurs et aux traducteurs francophones ou travaillant dans une des langues de France). Montant pouvant être attribué : 2 000 € bruts par mois de résidence obtenu, durée de la résidence : 1 mois minimum et 3 mois maximum.
    Attention ! Aide suspendue en 2020, où les bourses de résidences sont exclusivement réservées aux auteurs de BD (date limite : 7 mai 2020)
    Plus d'infos ICI.

Aides aux éditeurs

  • Subventions à l’extraduction (traduction du français vers une langue étrangère). Plus d'infos ici.
  • Subventions à l’intraduction (d’une langue étrangère vers le français). Plus d'infos ici.
     
Pour tous ces dispositifs d’aides, la date limite de dépôt des dossiers au CNL est :
- le 20 février 2020 pour la commission de mai-juin 2020
- le 10 juin 2020 pour la commission d'octobre 2020
- le 4 novembre 2020 pour la commission de février 2021

 

Détail des modalités et accès au portail numérique de dépôt des demandes d'aide, sur le site du CNL, ici.