Maison de la Traduction en Nouvelle-Aquitaine

Qui sommes-nous ?

Ce site Internet est porté par l'association Matrana (Maison de la traduction en Nouvelle-Aquitaine).

Le projet

La traduction littéraire est un domaine à la croisée d’une position artistique (les traducteurs sont des créateurs) et citoyenne (l’ouverture au monde) : le traducteur agit pour la connaissance-reconnaissance de l’autre, des autres cultures, dans leurs multiplicités.
Soutenir la traduction littéraire et ses acteurs, c’est à la fois un engagement intellectuel et culturel, et un engagement éthique et citoyen. Engagement d’autant plus fort à une époque où le repli sur soi, sur sa culture et sa population « d’origine contrôlée » se manifeste quotidiennement. Ce faisant, poser un signal clair dans une période troublée, et que « tombent les murs » pour paraphraser Édouard Glissant.

Matrana milite pour la pluralité des cultures et des échanges entre les hommes, au-delà des langues, ou grâce au bonheur de la traversée des langues que nous offrent les traducteurs et les éditeurs de littérature étrangère. Regarder d’ici ce qui se crée et s’écrit dans le monde.
  • Participer à une meilleure connaissance du travail des traducteurs et des éditeurs œuvrant dans ce sens en région Nouvelle-Aquitaine.
  • Qui sont-ils-elles ? Que publient-ils ? Où les rencontrer ?
  • Comment aider à leur structuration professionnelle ?
  • Comment faire de la Nouvelle-Aquitaine une région pilote dans ce domaine ?

L'association

Fondée le 15 juin 2017, l’association Matrana – Maison de la traduction en Nouvelle-Aquitaine a été déclarée au Journal Officiel le 19 juin 2017.
 
Sa composition
  • Elle fédèrera traducteurs et éditeurs, autour d’un même objectif : favoriser la connaissance et la reconnaissance de leurs métiers et de leurs œuvres par le public et les institutions… et par leurs pairs.
  • De grands lecteurs et des acteurs de la vie littéraire – salons, festivals, librairies, bibliothèques – peuvent aussi adhérer.
Ses objectifs
  • Promouvoir et mettre en valeur les métiers de la traduction littéraire.
  • Valoriser la production éditoriale traduite en région Nouvelle-Aquitaine.
  • Favoriser la reconnaissance du rôle du traducteur par les lecteurs.
  • Être un lieu d’échange et de rencontres entre professionnels néo-aquitains.
Ses actions
  • Éditer un site Internet et une newsletter.
  • Développer l’Observatoire de la traduction en Nouvelle-Aquitaine.
  • Organiser des rencontres publiques et animations autour de la littérature étrangère et de la traduction, seule ou en partenariat avec d’autres structures ou manifestations partageant ses objectifs.
  • Organiser des rencontres professionnelles, entre traducteurs, et entre éditeurs et traducteurs 
  • Produire et diffuser des informations, articles, analyses, entretiens…

Les membres fondateurs de Matrana

Véronique Béghain (secrétaire adjointe)   
Traductrice littéraire et enseignante-chercheuse, elle dirige le master « Traduction pour l’édition » de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle publie principalement aux éditions Gallimard (participation à quatre volumes de la Bibliothèque de la Pléiade : Wilde, Fitzgerald, London et Brontë – à paraître)… mais également aux éditions Do (Bordeaux), dont elle a traduit le premier titre paru, Hommes sous verre de Sarah Rose Etter.
 
Corinne Chiaradia (présidente)   
Après avoir été rédactrice et documentaliste pour des festivals de cinéma, elle a cofondé la Maison de la mémoire en marche, une association de promotion des arts en milieu rural, dont elle a dirigé la librairie pendant cinq ans. Elle a ensuite pris la responsabilité du Pôle vie littéraire de l’agence Ecla Aquitaine, où elle a développé des programmes à destination des traducteurs-trices (annuaire, résidences de création, dispositifs d’aides).
 
Évelyne Lagrange (trésorière adjointe)   
Elle intègre les éditions Gaïa peu après l’obtention de son DEA de philosophie en 1994. Depuis plus de 20 ans, elle a participé au développement de cette maison remarquable, dont elle est devenue la responsable d’édition. Éditrice en littérature francophone et étrangère, les acquisitions, cessions de droits, négociation des contrats et tout le travail d’édition et de relations aux auteurs et traducteurs n’ont plus de secrets pour elle.
 
Jean-Marc Robert (trésorier)   
Salarié de l’agence Ecla Aquitaine  depuis plus de vingt ans, il a acquis une expertise reconnue dans le domaine de l’économie du livre, développant une connaissance fine des mécanismes économiques à l’œuvre dans l’édition et la librairie, des dispositifs d’aides, ainsi que des acteurs professionnels de la région.

Ariane Tapinos (administratrice)   
Après avoir été commissaire générale du Festival du film d’histoire de Pessac, elle rachète en 2003 la Librairie Comptines à Bordeaux, l’une des plus anciennes librairies spécialisées jeunesse de France. Membre de l’Association des Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine et de l’Association des librairies spécialisées jeunesse, elle a également exercé des fonctions d’administratrice au sein du SLF et du CNL.
 
Natalie Zimmermann (secrétaire générale) 
Traductrice littéraire et auteure, sa bibliographie compte plus de 160 titres publiés comme traductrice et une trentaine comme auteure de littérature jeunesse. Elle est notamment la traductrice attitrée de Robert Harris depuis une vingtaine d’années, mais a aussi traduit Robert Littell, John Le Carré, Stephen King, Doris Lessing et plusieurs séries de romans jeunesse (Journal d’un dégonflé, Tom Gates…)

Le logo de l'assocation est l'œuvre de Philippe Roure.
Le site Internet a été développé par Éric Emery et la société Natural'Net, avec la complicité amicale (et néanmoins professionnelle) d'Olivier Bouquin.