Maison de la Traduction en Nouvelle-Aquitaine
E lo ser tombet, un cop de mai / Et le soir tomba, une fois de plus

E lo ser tombet, un cop de mai / Et le soir tomba, une fois de plus


Voir sur le site de l'IEO-Librairia Occitania

E lo ser tombet, un cop de mai / Et le soir tomba, une fois de plus

  • Auteur(s) :

    Jean-Pierre Lacombe
  • Traducteur(s) :

    Traduit de l'occitan en français par l'auteur, Jean-Pierre LACOMBE
  • Éditeur :

    Lo Chamin de Sent-Jaume (Meuzac, Haute-Vienne)
  • Date de publication :

    5 mai 2016
  • Genre :

    Poésie
  • Nombre de pages :

    141 pages
  • Prix :

    16,00 €
«Depuis Lo dever del vaure, paru à ces éditions et qui lui valut le prix Jaufre-Rudel, Jean-Pierre Lacombe nous a donné à lire bonne œuvre dans notre langue. (Et je ne parle pas de son œuvre en français qu'il dévide aussi de bon fil.) Des nouvelles, parues sous le titre Daus vistons dins la nuech, des traductions (celle de The Pearl de John Steinbeck, celle de Du loup et de la biche de Luc de Goustine) et aujourd'hui ce nouveau livre de sa poésie.

Car avant tout, comme d'évidence, comme de nécessité, et d'ailleurs se fît-il prosateur, Jean-Pierre Lacombe est poète.

Et l'on retrouvera là ce qu'on avait aimé dans Lo dever del vaure, ces poèmes, le plus souvent de quelques mots, regorgeant de vie, que parfois l'on dirait proverbes, qui tous font image. Et dans quelle langue ! – sève, saveur, savoir – que ce soit en limousin ou en auvergnat.

La nuit
n'est qu'un jour de lumière noire
de larmes plus profondes.

La honte
les faisait s'adosser
à l'esprit des bêtes sauvages.

Le vent en venait
de la foire
où tournent les grandes saisons.
Autre présentation


Présentation en occitan

Dempuei Lo dever del vaure, paregut a 'quelas edicions e que li valguet lo premi Jaufre Rudel, Joan-Peire Lacomba nos a balhat de legir bona òbra en lenga nòstra. (E parle pas de son òbra francimanda que l-i desbòtja maitot bon fiau.) De las novelas, paregudas jos lo titol Daus vistons dins la nuech, de las reviradas (la de The pearl de John Steinbeck, la de Du loup et de la biche de Luc de Goustine) e uei 'queu noveu libre de sa poesia.

Que d'en prumier, coma d'evidencia, coma de neciera, e d'alhors se fagues-t-eu prosador, Joan-Peire Lacomba es poeta.

E tornaretz trobar 'quí çò qu'aviatz aimat dins Lo dever del vaure, 'quilhs poemas, lo mai sovent de quauques mots, clafits de vita, que daus uns còps diriensatz proverbis, que tots fan imatge. E dins quau lenga ! - saba, sabor, saber - siguessa en lemosin o en auvernhat.

La nuech
es mas un jorn de lum negre
de lagremas mai priondas.

La vergonha
los fasiá s'aturar
d-a l'eime de las bèstias fèras.

Lo vent ne'n veniá
de la fièira
onte viron las belas sasons.


[présentation de l'éditeur]
Soyez le premier à poster un commentaire !