Rentrée littéraire hiver 2022 | ROMANS, POÉSIE, ESSAIS


Partager l'article

Rentrée littéraire hiver 2022 | ROMANS, POÉSIE, ESSAIS

Petit tour d'horizon des textes « étrangers » que vont publier les éditeurs et traducteurs de notre région, en cet hiver pas comme les autres.

Cette bande-annonce des nouveautés sera enrichie au fur et à mesure des parutions. Les titres sont présentés par genre littéraire et ordre chronologique de sortie en librairie, entre le 2 janvier et le 28 février 2022.

Retrouvez ci-dessous les romans, la poésie et les essais.
Pour voir les nouveauté en littérature jeunesse et bande dessinée, cliquer ICI.


1 ► Romans, récits

6 janvier 2022
L'Évangile selon Marie-Madeleine
Roman de CRISTINA FALLARAS
Traduit de l'espagnol par Anne-Carole Grillot
Éd. Hervé Chopin (33 Bordeaux)
« En 2016, le pape François décide d’élever Marie-Madeleine au rang d’apôtre des apôtres, brisant ainsi l’image de prostituée véhiculée depuis des siècles par l’Église. Mais qui est Marie de Magdala dont l’évangile apocryphe a toujours été discrédité ? » [lire plus ici]


6 janvier 2022
Regarde-moi
Roman d'ANTONIO UNGAR
Traduit de l'espagnol (Colombie) par Robert AMUTIO
Éd. Noir sur Blanc (Lausanne), coll. Notabilia
« Dans une ville anonyme, les jours qui entourent un attentat terroriste mené contre une salle de spectacle, un xénophobe solitaire passe ses journées à déplorer de voir son pays s'effondrer sous l'invasion des étrangers. Raciste, auto-médicamenté, rongé par la haine et la colère, obsessionnel, ignoble et néanmoins pétri de peurs et de vulnérabilité, il vit attaché à la mémoire de sa sœur décédée dans un quartier où s’installent de plus en plus d'immigrés. Travaillant sur un projet qui restaurera l'ordre et la pureté perdus de cette Europe "en cendres", il tient son journal et épie ses nouveaux voisins, et particulièrement Irina, leur fille, dont la beauté magnétique et sauvage le hante… » [Lire plus ici]

6 janvier 2022
Journal de la peste
Récit de GONÇALO M. TAVARES
Traduit du portugais par Élodie DUPAU
Éd. Bouquins (Paris), coll. Littérature
« En mars 2020, déboussolé par les images venant d’Italie, je me suis senti, comme beaucoup, bombardé par un bombardier inexistant. Les actualités et la pandémie captaient toute mon attention. Au cours de ces semaines, mon attention latérale a été mise en suspens et une tension a surgi pour ne plus s’éloigner. Face à cette tragédie et à cette intensité, l’écriture devait être présente. Faire un pas en avant tandis que progressait ce violent événement.
Je me suis mis à écrire tous les jours, suivant ce qui se passait avec la sensation d’assister à quelque chose d’unique et de terrible… » [Lire plus ICI]

11 janvier 2022
Braconniers
Roman d'ALESSANDRO CINQUEGRANI
Traduit de l'italien par Laura Brignon
Éditions Do (33 Bordeaux)
« Tous les matins, avant l'aube, une femme sort d'une maison de cantonnier, parcourt douze kilomètres sur une voie ferrée désaffectée et se couche juste après le tournant trop serré, en attendant le train "qui fera tomber sa tête en bas de la digue, dans le fleuve". Tous les matins, un homme, son nuage d'expiations amères tenu en laisse, parcourt ces mêmes douze kilomètres pour ramener sa femme à la maison… » [Lire plus ICI]

12 janvier 2022 
Le Musée des promesses brisées
Roman d'ELISABETH BUCHAN
Tradui de l'anglais (GB) par Typhaine Ducellier 
Éd. Faubourg-Marigny (79 La Crèche)
« 1986. Après le soudain décès de son père, Laure décide de suivre la famille tchèque qui l'emploie comme jeune fille au pair à Prague. Mais la vie derrière le rideau de fer semble à première vue sans saveur : morne, grise, menaçante. Laure ne comprend pas les courants politiques complexes qui tissent une toile serrée autour de ce rempart du communisme. Jusqu'à sa rencontre avec un jeune musicien dissident. Son amour pour lui va avoir des conséquences terribles, et entraînera une promesse brisée qu'elle n'oubliera jamais... » [Lire plus ici]

13 janvier 2022
La Fenêtre russe 
Roman de DRAGAN VELIKIC
Traduit du serbe par Maria Bejanovska
Éd. Agullo (33 Villenave d'Ornon)
« La Fenêtre russe met en scène deux personnages principaux : Daniel, un chef d'orchestre âgé, fait le bilan de sa vie, de toutes les opportunités loupées, dans une sorte de confession adressée à Rudi Stupar, jeune comédien raté. […] Avec une grande maîtrise narrative, un humour intelligent et une subtile ironie, Dragan Velikic juxtapose les opportunités manquées de chaque personnage avec les chemins qu'il choisit, dépeignant la vie à la fois réelle et imaginaire. » [Lire plus ici]

20 janvier 2022
Petit traité de taxidermie 
Roman de MAJA THRANE
Traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud
Éd. Agullo (33 Villenave d'Ornon)
« Björn et Vera, un couple de néoruraux, nous font pénétrer les secrets d'une maison perdue à la campagne, qui abrita les recherches d'un intendant taxidermiste du Muséum d'histoire naturelle de Göteborg. […] Dans ce court mais dense roman à la frontière entre prose et poésie, librement inspiré de la vie du zoologiste August Wilhelm Malm (1821-1882), Maja Thrane mélange avec un regard à la fois amusé et inquiet la science avec la magie, le prosaïsme de la vie à la campagne et l'étrangeté de personnages du passé qui s'invitent dans le présent.  » [Lire plus ici]

20 janvier 2022
La Femme du bois
Roman fantastique d'ABRAHAM MERRITT
Traduit de l'anglais (USA) par France-Marie Watkins
Éd. L'Arbre vengeur (33 Bordeaux) coll. L'arbuste véhément
« Quand les humains s’en prennent aux forêts, que doivent faire les justes qu’indigne le bruit des haches impitoyables ? Le héros de cette fable, amoureux des arbres, découvre avec horreur en traversant un endroit perdu du massif vosgien, qu’une famille de bûcherons, habitée par une haine ancestrale, a décidé d’éradiquer un bois. Séduit par de sublimes créatures sylvestres, il va se laisser convaincre d’empêcher ce massacre et d’affronter les brutes… » [Lire plus ici]

3 février 2022
2034
Roman de ELLIOT ACKERMAN et JAMES STAVRIDIS
Traduit de l'anglais (USA) par Janique JOUIN-DE LAURENS
Éd. Gallmeister (Paris)
« Plusiers incidents, apparemment isolés, en mer de Chine et à proximité de l'espace aérien iranien vont mettre en branle une implacable mécanique de confrontation entre États. Personne ne voulant l’apocalypse nucléaire, chaque puissance joue au plus serré. […] L’amiral Stavridis, ancien commandant de la flotte américaine et l’écrivain Elliot Ackerman, ex-Marine multidécoré, imaginent un roman troublant de crédibilité où un face-à-face entre les deux plus grandes puissances mondiales risque d’échapper à tout contrôle. »

3 février 2022
L'Un des nôtres
Roman de LARRY WATSON
Traduit de l'anglais (USA) par Elie ROBERT-NICOUD
Éd. Gallmeister (Paris)
« Dalton, Dakota du Nord, 1951. Après la mort tragique de leur fils, George et Margaret Blackledge doivent  accepter d’être séparés de leur petit-fils adoré, Jimmy. Car leur belle-fille, Lorna, vient de se remarier à un certain Donnie Weboy et l’a suivi dans le Montana. Margaret, qui soupçonne Donnie de maltraiter femme et enfant, décide de se lancer à leur recherche pour ramener Jimmy coûte que coûte. Mais peu à peu, les Blackledge découvrent le pouvoir du clan Weboy, qui semble empoisonner toute la région. Et cette puissante famille, dirigée par une femme redoutable, ne lâchera jamais le garçon sans combattre… »

9 février 2022
Le Chant de la vengeance
Roman de MEGAN CHANCE
Traduit de l'anglais (USA) par Laura Bourgeois
Éd. Faubourg-Marigny (79 La Crèche)
« Après le décès de sa mère, May Kimble se retrouve seule et sans le sou, jusqu'à ce qu'une tante qu'elle ne connaît pas lui propose de venir la rejoindre à San Francisco. Elle est alors accueillie par la riche famille Sullivan. Au début, May est impressionnée par l'opulence de sa nouvelle vie, mais elle sent que les zones d'ombre sont importantes chez les Sullivan […] Prise dans un tourbillon de trahison, de folie et de meurtre, May risque de tout perdre... Et en avril 1906, la terre va trembler à San Francisco : May va se relever des ruines fumantes et réclamer ce qui lui appartient, avec une idée en tête : la vengeance... »

17 février 2022
Minka ma ferme au Japon 
Récit de JOHN RODERICK
Traduit de l'anglais (USA) par Benjamin Aguilar 
Éd. Elytis (33 Bordeaux), coll. Grands voyageurs
« Entrez dans la grande histoire des relations américanojaponaises et du Japon de l'après-guerre, par la petite histoire : celle d'un journaliste américain ayant une profonde détestation des Japonais – suite à l'attaque de Pearl Harbor – et qui va changer radicalement au contact d'un Japonais. Deux hommes qui vont apprendre à s'apprécier grâce à l'acquisition par Roderick d'une ferme traditionnelle en ruine : une minka… »

24 février 2022
Rien pour elle
Roman de LAURA MANCINI
Traduit de l'italien par Lise CHAPUIS et Florence Courriol-Seita
Éd. Agullo (33 Villenave d'Ornon)
[résumé à venir…]






2 ► Poésie, Théâtre

14 janvier 2022
Odyssée, chant V 
HOMÈRE
Traduit du grec ancien et préfacé par Elizabeth Michel
Éd. William Blake & co.
(33 Bordeaux) | Bilingue grec ancien-français
« Une traduction nouvelle rigoureuse et d'une grande beauté, au plus près de la littéralité du texte grec. "La danse des vers, le goût des mots jusque dans leur pulpe, un voyage en haute mer sur l’esquif d’Odysse : voilà ce que je souhaite vous offrir, à ma mesure mais avec joie."  (extrait de la préface) » [Lire plus ici]


20 janvier 2022
Le Huitième Pays
Poèmes de Jila Mossaed
Traduit du suédois par Françoise Sule
préface de Vénus Khoury-Ghata
Éd. Le Castor astral
(33 Bègles) | Bilingue suédois-français
« Un recueil bilingue majeur d’une des voix les plus marquantes de la poésie scandinave contemporaine. […] Le Huitième pays se trouve au-delà de toutes les frontières. C’est la forteresse de l’intime ou de l’âme, un état de paix qui peut être atteint en dépit de la dureté du monde extérieur et du déracinement de l’exil. Mémoire intime et mémoire collective se tissent dans l’énigme du temps. Il n’y a pas que les mémoires de l’enfance, l’ombre de l’Iran dans ses poèmes. Le monde actuel avec ses luttes, ses injustices, ses migrations se retrouve en filigrane dans son écriture. » [Lire plus ici]


20 janvier 2022
Elle à 80 ans toujours si tellement
/ She At 80 Still So Very
Texte de HOWARD BARKER
Traduit de l'anglais
(GB) par Pascale DROUET
Ed. Théâtrales
(93 Montreuil), coll. Lisières | édition bilingue anglais-français
« Un vieil homme passionnément amoureux d'une femme encore plus âgée que lui. Elle est mariée. Lui met tout en œuvre pour la convaincre de le suivre. C'est un hymne au désir à un âge avancé qui s'écrit, en contrepoint de la vision qu'a Dante de son amour éternel Béatrice, toute de grâce et de pureté. L'héroïne de Howard Barker, elle, se caractérise par sa sexualité, la conscience aiguë qu'elle a de son apparence, et les calculs qu'elle fait pour parvenir à ses fins… »
[Lire plus ici]

3 février 2022
Les Poésies d'amour 
Anthologie de poèmes de J.W. GOETHE
Traduit de l'allemand et préfacé par Sibylle MULLER
Éd. Circé
(Belval, Vosges) | édition bilingue allemand-français
« "Le plus étrange de tous les livres / Est le livre de l'amour..." Goethe place cette remarque sous la plume du poète persan, auteur fictif du Divan de l'Orient et de l'Occident, qui célèbre à la fois l'amour et la poésie. Joies, plaisirs, bonheurs fulgurants et éphémères, souffrances amères, blessures, ou peines légères et presque délicieuses – la poésie de Goethe reflète à la fois l'expérience vécue et sa sublimation dans la littérature. »

11 février 2022
Déplacer le silence
Poésie | Prose philosophique d'ETEL ADNAN
Traduit de l'anglais
(USA) par Françoise Valéry
Éd. L'Attente
(33 Bordeaux), coll. Philox

« Méditation poignante sur le vieillissement, le deuil et l’expérience universelle de la confrontation avec la mort. Dans des paragraphes courts et implacables, Etel Adnan délibère sur l’étendue de sa vie à quatre-vingt-quinze ans, le processus du vieillissement et l’approche de sa propre mort. L’aspect personnel est continuellement projeté vers l’extérieur et reflété en retour par des observations sur la catastrophe climatique, la guerre en Syrie, les missions sur Mars et la vue qu’Adnan a de la mer depuis sa fenêtre en Bretagne… »


3 ► Essais & documents

26 janvier 2022
La Réinvention de l'humanité
Comment quelques esprits rebelles ont révolutionné race, sexe et genre au XXe siècle
Essai de CHARLES KING
Traduit de l'anglais
(USA) par Odile DEMANGE
Éd. Albin Michel
(Paris)

« À l’origine de l’anthropologie moderne se trouve un homme, Franz Boas, juif allemand né en 1858 qui émigra aux États-Unis et révolutionna les sciences humaines en apportant une base scientifique à ce qu’on appelle aujourd’hui le "relativisme culturel". […] La Réinvention de l’humanité retrace le parcours de cet intellectuel en avance sur son temps et celui de ses élèves, tout aussi anticonformistes et visionnaires que lui, parmi lesquels Margaret Mead, Ruth Benedict, Ella Cara Deloria ou encore Zora Neale Hurston. Ensemble, ces hommes et ces femmes firent profondément évoluer le regard que nous portons sur l’humanité et démantelèrent les mécanismes à l’origine de la xénophobie et du racisme. »
[lire plus ici]

4 février 2022
Testostérone. Toute la vérité sur l'hormone qui nous domine et nous divise
Essai de CAROLE HOOVEN
Traduit de l'anglais
(USA)
Éd. FYP
(87 Limoges)
« Existe-t-il une différence entre les sexes ? Qu'est-ce qui crée la masculinité ? La différence biologique génère-t-elle une différence de comportement entre les femmes et les hommes ? […] Carole Hooven, chercheuse à Harvard, démontre que la testostérone est un acteur majeur et invisible de nos relations sociales et de notre vie sexuelle, et qui influe sur nos capacités sportives, nos jeux d'enfants, le rôle des parents, et sur la plupart des actes violents. Mais nous lui attribuons aussi à tort certains traits et agissements. »

4 février 2022
Le Circuit des affects
Corpos politique, détresse et la fin de l'individu
Essai de VLADIMIR SAFATLE
Traduit du portugais par Emerson da Silva Xavier
Éd. Le Bord de l'eau
(33 Lormont), coll. Totem et tabou
« Le Circuit des affects voudrait fournir la philosophie nécessaire à une théorie politique de la transformation […] Une transformation politique ne change pas seulement le circuit des marchandises. Elle modifie aussi le circuit des affects qui produisent les corps politiques, individuels et collectifs. Par conséquent, si nous voulons voir la force de transformation des événements qui commencent à se faire sentir à nouveau, il faut se laisser influencer par ce qui peut établir de nouvelles corporéités et de nouvelles manières d’être. »

9 février 2022
On ne voit bien qu'avec le cœur
Une histoire d'héroïsme et d'hospitalité au pays des Justes
Essai de MAGGIE PAXSON
Traduit de l'anglais
(USA) par Odile DEMANGE
Éd. Payot
(Paris), Hors collection

« Un livre touché par la grâce qui transcende les genres et raconte une enquête. Menée par une autrice – anthropologue, Américaine, juive –, qui part sur la trace de son ancêtre, instituteur au Chambon-sur-Lignon durant la Seconde Guerre mondiale, et rencontre au passage des millions de Juifs d'hier et des millions de migrants d'aujourd'hui. Pour finir par se rencontrer elle-même. »